Accéder au contenu principal

TicWatch Pro : test de la meilleure montre connectée Wear OS de 2018 !

Mobvoi vient de sortir sa nouvelle smartwatch après plusieurs mois d'attente. Comme tout geek qui se respecte, j'ai mis la main sur un exemplaire. Après plusieurs jours de test, voici mon avis sur la TicWatch Pro.

Prix et caractéristiques

249€ : c'est la somme qu'il faut débourser pour acquérir la TicWatch Pro. Si le prix est élevé pour un produit Mobvoi, il reste plutôt abordable pour une montre connectée. Surtout que les spécifications techniques sont vraiment alléchantes :
  • Ecran OLED 1.4" 400 x 400 px + second écran LCD FSTN basse consommation
  • CPU Qualcomm Wear 2100
  • 512 Mo de RAM
  • NFC, Bluetooth, WiFi, GPS, capteur de rythme cardiaque
  • Bracelet hybride cuir/silicone 22 mm
  • Certification IP68
  • Batterie 415 mAh
  • Wear OS
La TicWatch Pro envoie du lourd, surtout avec son système de double-écran plutôt original. D'après les concepteurs, l'autonomie peut aller de 5 jours à 30 jours selon les usages. Une promesse alléchante, surtout quant on sait que les montres connectées sous Wear OS tiennent rarement plus d'une journée !

Voir l'offre

Design

La TicWatch Pro est incontestablement une belle montre, surtout comparée à la TicWatch E plutôt moche... Ici, on a un beau cadre en plastique mat surmonté d'une couronne en acier inoxydable. La smartwatch chinoise est relativement lourde lors des premières heures, mais on s'y habitue vite. Le bracelet hybride donne aussi une drôle de sensation au début. Il peut facilement se changer, donc pas de soucis de ce côté-là.


Sur le côté droit, on a deux boutons en métal. Celui du haut gère l'alimentation et Google Assistant. Celui du bas sert à définir un raccourci vers votre appli préférée ou active le mode Essentiel. Tout est pensé pour une prise en main rapide de la montre, c'est top !


Sur le dessous, on trouve un capteur de rythme cardiaque ainsi que le port de recharge. Simple et classique. Le métal est là aussi de la partie, renforçant l'impression haut de gamme qui se dégage de la montre.


Wear OS

Sans surprise, c'est Wear OS qui est pré-installé sur la TicWatch Pro. Mobvoi n'en est pas à son coup d'essai avec ce système d'exploitation. L'utilisation est plutôt intuitive et la montre réagit bien aux sollicitations. J'ai cependant repéré quelques petits bugs. 


Parfois, la TicWatch Pro me dit qu'elle est déconnectée alors que mon smartphone la reconnait bien et envoie correctement les notifications... Le même bug était déjà présent sur la TicWatch E, puis réglé après une mise à jour.
Autre bug gênant : le rythme cardiaque n’apparaît pas sur l'écran basse consommation alors qu'il le devrait. J'ai contacté Mobvoi, j'attends toujours leur réponse, je ne suis apparemment pas le seul concerné. Rassurez-vous, le reste du temps le rythme cardiaque s'affiche correctement sur les cadrans et dans les applications de fitness.
Malgré ces petits couacs, j'ai pris du plaisir à utiliser Wear OS. On peut parler à Google Assistant grâce au microphone embarqué. Le haut-parleur peut diffuser le son de la voix quand on téléphone, plus besoin de sortir le smartphone de la poche !


Il y a de nombreuses applications et cadrans disponibles sur le Play Store, c'est une vraie mine d'or. Cerise sur le gâteau, la TicWatch Pro est compatible avec Google Pay. Même si le service n'est pas disponible en France, vous pourrez payer avec votre montre connectée quand il arrivera dans quelques mois. C'est vraiment top et suffisamment rare pour être signalé !


Vous l'aurez compris, même si tout n'est pas parfait, la TicWatch Pro est suffisament complète pour contenter un maximum d'utilisateurs. Mobvoi fourni d'ailleurs plusieurs applications de suivi santé plutôt bien fichues.


Autonomie

C'est le gros argument de vente de la TicWatch Pro : une autonomie jamais vue sur Wear OS. Pour ça, le constructeur utilise un système plutôt original en superposant deux écrans. L'un est classique, l'autre est à basse consommation. Pour fonctionner, deux modes sont disponibles : Smart et Essentiel.
En mode Smart, Wear OS fonctionne normalement. Vous recevez vos notifications, l'interface est accessible à tout moment. L'écran LCD FSTN ne s'allume que quand le système passe en veille. Dans ce mode, on atteint environ deux jours de fonctionnement, ce qui est déjà le double du temps atteint par la TicWatch E.


Mais quand la batterie atteint un niveau critique - paramétrable en 5% et 20% - la montre connectée propose de passer en mode Essentiel. Dès lors, Wear OS est totalement désactivé. La TicWatch Pro devient alors un simple traqueur qui suit vos pas et donne l'heure. Pas de suivi du sommeil, c'est dommage... Dès lors, il reste encore plusieurs heures, voire plusieurs jours d'usage avec l'écran LCD FSTN. Si vous gérez bien, la montre peut tenir jusqu'à 5 jours comme ça, en mixant Smart et Essentiel.
Et si vous décidez de n'utiliser que le mode Essentiel, la TicWatch Pro peut tenir 30 jours !
Pour ma part, elle aura tenu une journée et demie en mode Smart (avec beaucoup de téléchargements, d'utilisation de Google Maps avec le GPS) avant de passer une journée de plus en mode Essentiel. Si je ne l'avais pas rechargée, elle aurait probablement tenu 4 jours en mixant les deux modes. Plutôt pas mal !

Conclusion test TicWatch Pro

Note finale : 4.5/5

Est-ce que je suis satisfait de la TicWatch Pro ? Oui, carrément ! Est-ce qu'elle est parfaite ? Pas totalement. Quelques petits bugs viennent gâcher l'expérience, mais ils seront probablement réglés dans quelques semaines via des mises à jour. En dehors de ça, la TicWatch Pro a tout pour plaire : joli design, nombreuses fonctionnalités, autonomie supérieure à la moyenne des montres Wear OS...
Si vous avez le budget adéquat, je vous recommande de foncer, vous ne le regretterez pas, c'est incontestablement la meilleure montre connectée de 2018 !

Voir l'offre

Mise à jour 08/10/18 : La TicWatch Pro a reçu la mise à jour sous Wear OS 2.0. En toute franchise, Google a réalisé un boulot incroyable pour cette version. La smartwatch de Mobvoi devient encore plus intelligente tout en conservant son excellente autonomie. Si vous n'avez pas encore reçu la mise à jour vers Wear OS 2.0, pas de panique, elle arrivera très vite.

Mise à jour 19/07/18 : Après plusieurs contacts avec Mobvoi sur Twitter (réponse en 24h environ, c'est correct), j'ai obtenu plus d'infos sur le fonctionnement du capteur de rythme cardiaque. Il fonctionne bien en mode Essential, mais il faut l'activer manuellement avec le bouton du bas. La mesure sera affichée durant quelques secondes avant de disparaître. 
Pour le mode Smart, l'écran FSTN n'affiche pas le rythme cardiaque. Par contre, si vous lancez un suivi sportif depuis l'application de santé Mobvoi, pas mal d'infos s'affichent sur l'écran FSTN, dont le rythme cardiaque. C'est finalement plutôt complet !

Commentaires

  1. Vivement une baisse de prix. Car c'est une montre bien sur toutes les coutures mais hors budget pour moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello,
      J'ai eu l'occasion de constater que le prix a parfois baissé, passant à 200€ environ. Avec l'arrivée des nouvelles TicWatch et le fêtes de Noël, il va surement y avoir moyen de se faire plaisir ^^

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ubuntu 18.10 : les astuces pour économiser la batterie de votre laptop

Salut à tous ! Aujourd'hui je vais aborder un sujet sur lequel je n'avais jamais eu à me pencher : la gestion de l'énergie avec Ubuntu sur les ordinateurs portables ou les hybrides. Vous verrez qu'avec quelques astuces simples, il est possible de gagner de précieuses minutes d'autonomie.

J'ai depuis quelques jours la chance de m'éclater avec un hybride Lenovo Miix 700 installé sous Ubuntu Gnome 18.10. Tout fonctionne à merveille "out of the box" mais la durée de vie de la batterie m'a semblé peut convaincante au début (sans être désastreuse non plus, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit !). Après quelques recherches, voici ce que j'ai fait afin de l'augmenter.

TLP : une gestion automatique de votre batterie  TLP est un gestionnaire de batterie disponible dans les dépôts officiels. Il fonctionne dès le démarrage de votre PC portable et permet en toute transparence de gérer plein de paramètres sans aucune intervention de votr…

[Test] Mad Catz R.A.T 1 : la souris modulaire pour les gamers

Pour ce troisième test de l'année, on laissera de côté les montres connectées pour s'intéresser de plus près à l'univers du jeu vidéo et en particulier à la nouvelle souris de chez Mad Catz, la R.A.T 1.



Pour ce test, le matériel m'a une fois de plus été prêté par Mathieu de chez Pearl, que je remercie vivement ! La R.A.T 1 est commercialisée sur le site pour la somme de 29.90€, mais vous pouvez aussi la trouver un peu partout sur le Net. 
Acheter la souris Mad Catz R.A.T 1 sur Pearl
Design L'aspect physique est la première chose qui saute à l’œil quand on observe la R.A.T 1. Contrairement à ses habitudes, Mad Catz nous propose ici une souris légère avec un châssis complètement creux. Ça va même plus loin, puisque la souris est modulaire.


La bestiole est composée de trois parties : le châssis, le repose-main et le module optique. Il est possible de changer chaque partie afin de personnaliser la souris selon vos goûts. Pour ce test, j'ai reçu la version de couleur …