Accéder au contenu principal

Arnaque à l'emploi : des méthodes de plus en plus efficaces

Aujourd'hui, je vais vous faire part d'une petite expérience que je viens de vivre : une arnaque à l'emploi très bien ficelée.


Ceux qui me connaissent savent ma situation professionnelle. Pour les autres, je vais faire simple : c'est loin d'être le top. Diplômé d'un BTS en informatique et réseaux, je n'ai réussi à trouver aucun emploi stable dans cette branche, la faute à mon manque d'expérience. Bien sûr, je suis fautif, c'est idiot de faire un diplôme et de prétendre trouver du travail en n'ayant jamais travaillé auparavant...
Ne baissant pas les bras, je me suis mis à mon compte afin de faire profiter les autres de mes connaissances en informatique et autres bidules de barbus. Et depuis quelques temps, je bosse en temps que rédacteur web au sein de la super rédaction de www.tablette-tactile.net.
Mais malgré cette manne providentielle, je n'ai pas assez pour subvenir à mes besoins et ceux de mon épouse, je continue donc à rechercher un emploi. Et comme beaucoup de monde, j'utilise cette formidable ressource qu'est le Net : Pôle Emploi, Monster, Linkedin, Viadeo, etc... Nombre d'entre vous utilisent ces médias au quotidien. Comme des milliers de demandeurs d'emploi, j'y poste régulièrement mes CV, visibles à tout moment par les recruteurs potentiels.
Arrivent alors les premiers mails, certains d'agences d'intérim, d'autres de SSII, etc... Et surtout, des mails de l'étranger. Pour 1 mail de recrutement français, je dois en recevoir environ 3 provenant de "généreux" recruteurs du Congo, de la Côte d'Ivoire ou autres pays du sud. Chaque fois, la proposition est la même : un salaire attrayant, du boulot à domicile et des horaires simples. De la belle arnaque, mais le très bon Korben vous explique très bien ça sur son excellent site : http://korben.info/comment-louper-job-reve.html

Mais il y a quelques jours, je reçois un mail d'une entreprise coréenne nommée Yoojin Furnitures qui est tombée sur mon CV et semble intéressée par mon profil. L'ensemble est bien écrit dans un français correct malgré quelques erreurs de syntaxe, mais personne n'est parfait... Je décide donc de mordre à l'hameçon : "Oui, je suis toujours dispo". Après un silence de deux ou trois jours, nouveau mail expliquant en détail que la société est spécialisée dans les fournitures d'intérieur et basée dans divers coins du monde dont la France. Ok, pourquoi pas. Et puis le doute s'installe : cette même société souhaite s'installer dans ma petite ville pour y ouvrir un hôtel et recherche un réceptionniste de nuit y résidant. Je suis le candidat idéal et un CDI est à signer le jour même de l'entretien. Moi ? Candidat idéal ? Avec mon CV aussi troué qu'une passoire et sans expérience dans ce domaine ? D'après le mail de Mr X, c'est le fait que je sois disponible immédiatement qui les intéresse. Pourquoi pas ?
Mais ça ne s’arrête pas là : dès demain, une délégation vient dans ma petite ville pour visiter divers locaux en vue d'en choisir un pour le futur hôtel et donc par la même occasion, un entretien sera prévu. A cette fin, je dois faire traduire par un traducteur assermenté mon CV et ma lettre de motivation, la délégation ne parlant pas un broque de français. Et il n'y a pas d'autre choix, les documents doivent être impérativement traduits sinon tout sera annulé. Et afin de m'aider dans ma démarche, le généreux Mr X me fournit une adresse mail qui me permettra de faire traduire en coréen les-dits documents en moins de 2h.

Faisons une pause ici et analysons un peu les points qui me gênent. D'un naturel prudent avec les diverses tentatives d'arnaque à l'emploi qui plombent régulièrement ma boite mail, j'effectue systématiquement un contrôle des informations qui me sont envoyées par mail : nom du contact, adresse de la société et informations légales. Or, ici aucune société ayant un quelconque rapport n'est enregistrée à l'adresse donnée par Mr X. Aucun numéro de téléphone non plus, jamais je ne serais appelé par Mr X, soit-disant "assistant RH". Idem pour les divers noms des personnes de la "délégation" que je dois rencontrer le plus vite possible. Aucun profil Linkedin, Viadeo ou même Facebook. Certes, nous n'en possédons pas tous un, mais en règle générale il y a toujours de quoi débusquer quelques infos sur le Net, mais ici niet, que dalle, nada... De plus, la proposition en elle-même me semble étrange. Ma ville est perdue en région marseillaise, plus morte que vive avec des commerces qui ferment un à un depuis des années. D'après Mr X, c'est pourtant un endroit idéal pour un hôtel. Je précise qu'il n'y a qu'un seul hôtel dans le coin et qu'il est loin de remplir toutes ses chambres, changeant de propriétaire presque chaque année. Je ne suis pas spécialisé en investissement, mais ça me semble assez aléatoire comme endroit pour faire un hôtel. D'ailleurs, aucun local n'est encore prêt d'après Mr X, alors pourquoi me proposer un contrat immédiatement si aucun local ne peut m'accueillir ? Construire un hôtel ou même meubler un bâtiment à cet effet ne se fait pas en une journée, même avec de gros moyens. Décidément, ce concept de tout faire en urgence ne me plait pas. Et l'insistance de Mr X ne joue pas en sa faveur.

Je demande donc par acquis de conscience plus de détails dans divers mails. Mr X me donne une adresse pour l'entretien, adresse qui se situe dans un quartier résidentiel de ma ville. Pas une seule entreprise à la ronde, je passe l'entretien chez Mme Michou ? Il est maintenant prêt de 18h30, je tente de trouver un traducteur assermenté sur le Web qui pourrait traiter mes documents pour le lendemain. Comme vous vous en doutez, ça ne cours par les rues et au final, je tente l'adresse donnée par Mr X, passant par un site nommé Ko&Martin. Site intégralement en anglais qui propose des traductions en coréen. Ok, ça semble honnête. J'envoie un mail à l'adresse donnée par Mr X et je reçois une réponse immédiate. Wow, efficace le service ! Ils travaillent même à 1h du mat' en Corée ? Oui, en théorie le site est basé en Corée du sud, où techniquement il y a environ 10h de décalage horaire. On me répond en français en me disant que mes documents seront prêts dans deux heures. Bizarre, il me semble que d'après leur page d'accueil, ils ne traduisent que les docs en anglais. S'ensuit un échange avec Mme Y, traductrice de son état qui me dit que les documents me seront remis dès que je paierai : chèque, virement bancaire ou coupon PCS. TADAM ! Nous y voila !
Mme Y me demande si mes documents sont urgents, ce à quoi je répond qu'il me les faut absolument pour le lendemain. Le moyen le plus rapide est donc de payer par coupon PCS. Je vous avoue que je n'ai jamais entendu parlé de ce type de paiement, plus coutumier des arnaques sur PayPal. Pour la petite histoire, il s'agit de se rendre à un bureau de tabac et de payer un coupon équivalent à la somme désirée. Suite à quoi, j'envoie le code du coupon à Mme Y qui pourra créditer sa carte MasterCard du montant payé. Naturellement, il y a une petite somme à ma charge (7%). Dans ses mails, Mr X affirme que je serai remboursé si je présente une facture. Ok, mais je ne le sens pas. Je demande à Mme Y une preuve, comme une copie de la facture ou même un devis, histoire d'avoir quelque chose de tangible. Manque de bol, les locaux de la société de traduction sont fermés le lendemain, c'est ballot ! Si je veux mes documents, je dois donc me précipiter immédiatement à mon tabac le plus proche. Il est presque 21h, tout est fermé dans mon village de zombies. Je demande donc à Mr X un délai, promettant de lui fournir les documents dès que possible. Il insiste que sans mes docs en coréen, il est inutile de faire l'entretien. Et Mme Y veut son paiement avant de m'envoyer quoique ce soit. Logique. Donc je n'ai pas le choix, il faut absolument que je paie 40€.

J'ai arrêté l'expérience ici. L'insistance de Mr X à vouloir ces documents en coréen et m'incitant à utiliser un service monétaire qui ne permet aucun contrôle m'ont vite mis la puce à l'oreille. Peut-être que je me suis planté et que j'ai raté une occasion, mais franchement je n'y crois pas trop. Le manque de clarté des informations apportées par les différents intervenants et l'incitation à agir avec célérité pour obtenir un paiement ne me semblent pas des méthodes normales dans le parcours de recrutement. Mais une chose est sûre : les escrocs du travail sont de plus en plus futés et précis, utilisant des noms de sociétés réels, avec des mails presque parfaits. Et ça en devient franchement inquiétant. Autant l'arnaque des colis est bien connue du Web, mais ce nouveau type d'arnaque aux coupons PCS me parait beaucoup plus sournois. Les sommes demandées sont plus petites (même si je suis sûr qu'il m'aurait vite fallu d'autres investissements à court terme), les méthodes paraissent plus "honnêtes"... Bref, vous l'aurez compris, la prudence et surtout la vérification constante des informations est primordiale. Si vous avez le moindre doute, consultez les annuaires, recherchez les numéros SIRET des entreprises concernées, vérifiez l'existence de profils professionnels sur le Net, demandez des entretiens téléphoniques et ne cédez surtout pas à la facilité ! Les escrocs profitent du fait qu'une recherche d'emploi est difficile en proposant des offres qu'on peut difficilement refuser, surtout en situation précaire.

Pour clôturer, j'ai donc envoyé un mail à Mr X lui affirmant que les papiers ne seront pas prêts à temps. La réponse est tombée ce matin à 5h : l'entretien est annulé. Ce monsieur est un sacré bosseur : couché à 22h, au taf à 5h. Wow ! Depuis, plus aucune nouvelle malgré des mails demandant une rencontre au siège à 200 km de chez moi. Idem pour Mme Y, qui ne semble plus vouloir son paiement. Jo le geek : 1, escrocs : 0.

Si vous aussi vous avez été victimes de tels arnaques, n'hésitez pas à m'en faire part dans les commentaires et faites tourner pour éviter que trop de monde ne se fasse avoir. 

Jo le Geek

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Ubuntu 18.10 : les astuces pour économiser la batterie de votre laptop

Salut à tous ! Aujourd'hui je vais aborder un sujet sur lequel je n'avais jamais eu à me pencher : la gestion de l'énergie avec Ubuntu sur les ordinateurs portables ou les hybrides. Vous verrez qu'avec quelques astuces simples, il est possible de gagner de précieuses minutes d'autonomie.

J'ai depuis quelques jours la chance de m'éclater avec un hybride Lenovo Miix 700 installé sous Ubuntu Gnome 18.10. Tout fonctionne à merveille "out of the box" mais la durée de vie de la batterie m'a semblé peut convaincante au début (sans être désastreuse non plus, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit !). Après quelques recherches, voici ce que j'ai fait afin de l'augmenter.

TLP : une gestion automatique de votre batterie  TLP est un gestionnaire de batterie disponible dans les dépôts officiels. Il fonctionne dès le démarrage de votre PC portable et permet en toute transparence de gérer plein de paramètres sans aucune intervention de votr…

TicWatch Pro : test de la meilleure montre connectée Wear OS de 2018 !

Mobvoi vient de sortir sa nouvelle smartwatch après plusieurs mois d'attente. Comme tout geek qui se respecte, j'ai mis la main sur un exemplaire. Après plusieurs jours de test, voici mon avis sur la TicWatch Pro.

Prix et caractéristiques 249€ : c'est la somme qu'il faut débourser pour acquérir la TicWatch Pro. Si le prix est élevé pour un produit Mobvoi, il reste plutôt abordable pour une montre connectée. Surtout que les spécifications techniques sont vraiment alléchantes : Ecran OLED 1.4" 400 x 400 px + second écran LCD FSTN basse consommationCPU Qualcomm Wear 2100512 Mo de RAMNFC, Bluetooth, WiFi, GPS, capteur de rythme cardiaqueBracelet hybride cuir/silicone 22 mmCertification IP68Batterie 415 mAhWear OS La TicWatch Pro envoie du lourd, surtout avec son système de double-écran plutôt original. D'après les concepteurs, l'autonomie peut aller de 5 jours à 30 jours selon les usages. Une promesse alléchante, surtout quant on sait que les montres connectées…

[Test] Montre connectée bluetooth Simvalley PW-430.mp

Salut à tous ! Deuxième mois de l'année et deuxième test de montre connectée. Cette fois-ci, je vous dévoile la Simvalley PW-430.mp, distribuée par Pearl. Un modèle plus performant (mais plus cher) que la SW-100.tch de Callstel présentée en janvier.


Tout comme Callstel, la marque allemande Simvalley est distribuée en France par le magasin de vente en ligne Pearl. La gamme proposée sur le site est d'ailleurs plutôt étoffée, avec de nombreux téléphones, des gadgets et bien sûr des montres connectées.

Les gadgets de chez Simvalley
La montre que j'ai reçu en test aujourd'hui est à la fois une montre connectée mais aussi un téléphone complet. Vous pourrez donc laisser votre smartphone au placard si l'envie vous en dit et continuer à recevoir vos appels malgré tout.
Spécifications La montre de Simvalley ressemble fortement à toutes les montres de sa catégorie. Elle intègre donc un écran tactile de 1.5" avec une définition de 240 x 240 px. Il est d'ailleurs de trè…